Mon Île - Jacqueline Farreyrol

Soutien Rythmique et Théorique en Vidéo sur la version adhérente.

       La(3)
 Mon île, tu n’es pas comme les autres îles,  Tu ne viens pas d’une famille
 Fa#m                     Sim
 D’île au plage de palmier
 Mi                                     Sim
Pas de filles au collier de fleurs,
                                         Mi(1/2)   Mi7(1/2)
 Pour touristes en peine de cœur
                               La
 A l’ombre de tes cocotiers.

 Mon île, tu n’es pas la carte postale
 Pour des vacances idéales
 Près des lagons de sables d’or
 Tu as choisi comme ceinture
 De hautes falaises, blessures  Où l’océan coule si fort.

  Refrain
 La                             Sim
   Le long des cotes sauvage,
 Mi                            La
   Le charme fou des paysage
 Fa#m                     Sim(1/2)
     et des vacoas insolents
               Mi(1/2)            La
 jouant de la houle et du vent
 La                                   Sim
  Laisse au voyageur de passage
 Mi                    La
   Une singulière image
 Fa#m                           Sim(1/2)
   Mêlé de bleu de noir de blanc
                 Mi(1/2)           La
 Et le soleil or et rouge sang

 Mon île, tu n'es pas la fille facile,
 Parée de frusques inutiles,
 Sans un sou d'amour dans le coeur.
 Tu as choisi la pureté, Et tu caches bien ta beauté,
 Au fond des cirques où bat ton coeur.

 Mon île, tu n'es pas l'île enchanteresse,
 Qu'on fait miroiter dans la presse,
 Aux riches des riches pays.
 Pour te protéger des ravages,
 Tu as donné à tes villages,
 Le nom des Saints du Paradis.
  Refrain
 Mais du haut de tes montagnes,
 Quand la colère te gagne,
 Tu vomis des fleuves de sang,
 Que tu rejettes à l'océan,
 Et puis tu redeviens sage,
 Tu t'endors dans tes nuages,
 Et de longues années durant,
 Tu berces ton sommeil d'enfant.

Mon île, tu as réuni dans ton coeur,
Des gens de toutes les couleurs,
Comme un défi au monde entier.
Pour le pire et pour le meilleur,
Tu as choisi comme âme soeur,
Le pays de la liberté.

Mon île, quand du soir au petit matin,
Sous la fraîcheur des tamarins,
Ton peuple se met à danser,
Au rythme lent des maloyas,
Au son des tamtams des ségas,
C'est comme pour te remercier.

  Refrain
 Et du fond de ma mémoire,
 Les lourdes pages de l'histoire,
 Auront beau me rappeler,
 La douleur de ton passé.
 Malgré les pires passages,
 Mon plus beau livre d'images,
 C'est celui qui porte ton nom Mon île de la Réunion.

   
   
La

   
   
   
   
Fa#m

   
   
   
   
Sim

   
   
Mi

   
   
Mi7