Chanson et Guitare est actuellement en cours d'évolution sur un format 100% compatible Smartphone et Tablette
Toutes les pages ne sont pas encore modifiées... mais j'y travaille chaque jour. Merci de votre compréhension :-)

Accueil Ici toutes les voix et toutes les fausses notes sont acceptées.
L'important est de partager ses chants et ses sentiments
FAQ
Actualités
Le Bilan
Profil
Accueil Plan du Site Tablatures Stages Forum Adhésion  Contact Piano
Précédent Version Imprimante  Connexion
Carnet de Chant
  Bas de page Suivant
Les Pistes | Les Accords

Chanson et Guitare
en quelques chiffres : Cliquer ici

Pseudo ou Email

Mot de Passe

Se souvenir de moi  
Mot de passe oublié ? C'est ici

Retrouvez Chanson et Guitare sur
  - - Youtube
Flash Info :      Dernier Titre : Mon village au bout du monde de Joe Dassin  -- Derniere MAJ : La Corrida de Francis Cabrel -  Dernière question Forum : Rythmique de "Supplique pour être enterré à SÚte" 

Autres Titres :  -  Couleur Café -  Je Suis Venu Te Dire Que Je M'en Vais -  La Chanson De Prévert - 

Je suis venu te dire que je m'en vais - Serge Gainsbourg

Légende : Index | Majeur | Annulaire | Auriculaire | Ne pas jouer | Basse 1 | Basse 2

Soutien Rythmique et Théorique en Vidéo sur la version Club.

La(2)
  Je suis venu te dire que je m'en vais
Do#m(2)
  et tes larmes n'y pourront rien changer
Sol#m(2)
  comme dit si bien Verlaine "au vent mauvais"
Ré/Fa#                                  Mi    
  je suis venu te dire que je m'en vais
Do#m(2)
  Tu t'souviens des jours anciens et tu pleures
Sim(4)
  Tu suffoques, tu blémis à présent qu'a sonné l'heure
Do#m(4)
  Des adieux à jamais oui je suis au regret
Ré/Fa#                                 Mi 
  De te dire que je m'en vais oui je t'aimais, oui, mais

je suis venu te dire que je m'en vais
tes sanglots longs n'y pourront rien changer
comme dit si bien Verlaine "au vent mauvais"
je suis venu de te dire que je m'en vais
tu t'souviens des jours heureux et tu pleures
tu sanglotes, tu gémis à présent qu'a sonné l'heure
des adieux à jamais oui je suis au regret
de te dire que je m'en vais car tu m'en as trop fait

je suis venu te dire que je m'en vais
et tes larmes n'y pourront rien changer
comme dit si bien Verlaine "au vent mauvais"
tu te souviens des jours anciens et tu pleures
tu suffoques, tu blémis à présent qu'a sonné l'heure
des adieux à jamais oui je suis au regret
de te dire que je m'en vais oui je t'aimais, oui, mais

je suis venu te dire que je m'en vais
tes sanglots longs n'y pourront rien changer
comm'dit si bien Verlaine "au vent mauvais"
je suis venu te dire que je m'en vais
tu te souviens des jours heureux et tu pleures
tu sanglotes, tu gémis à présent qu'a sonné l'heure
des adieux à jamais oui je suis au regret
de te dire que je m'en vais car tu m'en as trop fait

 [Haut de page]  -  [Version Imprimante] 

   
   
La

   
IV
 
   
   
Do#m

   
IV
 
   
   
Sol#m

   
   
   
Ré/fa#

   
   
   
   
Sim

Une bien belle chanson comme souvent le sont les chansons tristes. Un arpège pas si simple à mettre en place car le changement de basse à chaque temps peut être perturbant. Mais quel merveilleux exercice de dextérité :-)

Vous pouvez transposer, si comme moi dans cette tonalité vous êtes à la cave :-)

Voici un extrait sonore pour vous aider mais sachez que vous avez le droit d'avoir votre interprétation..Au fait si vous prenez une basse à la place d'une autre rassurez vous l'important est de garder la musicalité de l'accompagnement.

Il n'y a que moi qui fait des erreurs "pédagogiques", vous ce sont des ERREURS

Sur la deuxième mesure je ne joue pas le 3

Je suis venu vous dire que je restais,
et les mots démons n'y changeront rien
Je me souviens des mails du bien
Des adieux à jamais
Oui je suis au regret
De dire aux donneurs de leçons
que reste Guitare et Chanson

Amicalement

Précédent - Accueil - Adhérer au Club - Haut Page - Suivant